Sit –in des activistes de mouvement des femmes en Iran devant l’Office des Nations-Unies à Genève - The Feminist School
     
  Home
About Us
News
Articles
Campaign
Help We Need
Movement Detainees
Events
Our Supporters
Iranian Women in the Media
Iranian Women’s Calendar
Deutsch
Italiano
Français
فارسی
Facebook
Links
Contact Us
Dans la même rubrique
  -Hymne à Nasrine Sotoudeh à l’occasion du Nouvel-An / Mansoureh Shojaei
 
  -Les Femmes que nous sommes / Shirin Bahramirad
 
  -Des féministes iraniens se sont rassemblés devant le bureau du procureur de Téhéran pour Nasrine Sotoudeh
 
  -Les blessures de Malala sur le corps de Nasrine Sotoudeh / Mansoureh Shojaee
 
  -Appel à la Solidarité avec le Mouvement des Femmes Iraniennes : Rencontre avec les Papillons pour la Paix
 
  -Féminisme islamique en Iran : nouvelle forme d’assujettissement ou l’émergence de sujets agissants ?/َAzadeh Kian
 
  -L’emprisonnement des actrices en Iran ; une nouvelle façon de réprimer les femmes/ /Sepideh Yousefzadeh
 
  -Lettre de Nasrine Sotoudeh à Haleh Sahabi 15 juin 2011
 
  -Légende d’une photo (Nasrin Sotoudeh) / Mansoureh Shojai
 
  -Sit –in des activistes de mouvement des femmes en Iran devant l’Office des Nations-Unies à Genève
 

 


The Web
The Feminist School

 

Accueil du site > France > Sit –in des activistes de mouvement des femmes en Iran devant l’Office des (...)

Sit –in des activistes de mouvement des femmes en Iran devant l’Office des Nations-Unies à Genève

samedi 18 décembre 2010

Toutes les versions de cet article :

print


Libérez Nasrin Sotoudeh !

Lettre n°.1.

Peuples du monde, épris de liberté,

La vie de Nasrin Sotoudeh, avocate, militante des droits de l’homme et du mouvement des femmes est en danger. Nasrin Sotoudeh a été arrêtée le 4 septembre 2010 pour avoir mené des activités de défense des droits de l’homme et demeure emprisonnée depuis 103 jours. Le procureur de la République islamique d’Iran a accusé cette courageuse militante des droits de l’homme de propagande contre le régime iranien et d’activité contre la sûreté nationale. Selon la loi iranienne l’acte d’accusation doit être établi au plus tard une semaine après la clôture des recherches préliminaires et la fin du procès.

De même, selon les lois iraniennes, il est interdit de maintenir l’accusé en régime d’isolement cellulaire après le début de son procès. Néanmoins, depuis son arrestation Madame Sotoudeh est gardée en isolement et ses demandes ainsi que celles de ses avocats pour sa libération sous caution n’ont pas abouties. C’est pour protester contre le non respect des lois que Nasrin Sotoudeh a entamé une grève de la faim depuis le 4 décembre.

Malheureusement, non seulement ses demandes légales n’ont pas été entendues, mais les autorités judiciaires ont porté de nouvelles accusations à son encontre dont le non respect du port du voile islamique.

Nous, les signataires de cette lettre, militantes des droits des femmes qui avons eu l’honneur de collaborer avec cette courageuse avocate ou qui avons été défendues par elle devant les tribunaux iraniens, organisons un sit-in à partir du lundi 20 décembre devant l’entrée de l’Office des Nations Unies à Genève.

Nous demandons à tous les épris de liberté dans le monde, militantes des droits des femmes et membres de la famille internationale de la défense des droits de l’homme d’être solidaires de notre action afin de libérer Nasrin Sotoudeh le plus rapidement possible. Vous pouvez vous joindre à notre sit-in ou envoyer des mails de protestation au gouvernement de la République islamique d’Iran, ou organiser des rassemblements devant les ambassades de la République islamique dans différents pays. Aidez nous à porter la voix de notre consoeur emprisonnée partout dans le monde.

Shirin Ebadi, Khadidjeh Moghaddam, Mansoureh Shojaee, Parvin Ardalan, Shadi Sadr, Assiyeh Amini, Mahboubeh Abbasqolizadeh.

Take Action

Sign the petition of one million signatures to end discriminatory laws against women.

- Sign petition (for support of Campaign for One Million Signatures)

- sign the petition (for release of women’s rights activists)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |