Accueil > France > Lettre ouverte de « L’Organisation des Femmes Citoyennes  » à Shahinedokht (...)

Lettre ouverte de « L’Organisation des Femmes Citoyennes  » àShahinedokht Molaverdi, vice-présidente chargée des femmes et de la famille pour protester contre l’arrestation de Nargues Mohammadi

mardi 19 mai 2015, par admin

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

feministschool : Lettre ouverte de « L’Organisation des Femmes Citoyennes  » àShahinedokht Molaverdi, vice-présidente chargée des femmes et de la famille pour protester contre l’arrestation de Nargues Mohammadi :

Madame la vice-présidente,

Le matin du mardi 5 mai 2015, Nargues Mohammadi, membre de l’Organisation des Femmes Citoyennes et militante des droits humains bien connue, a été arrêtée sans aucun préavis. Deux jours avant, elle avait assisté àune séance de son procès ; la justice aurait pu alors prendre facilement une action comme émettre un mandat.

Auparavant, Nargues Mohammadi avait été emprisonnée en 2012 pour purger sa peine de six ans ; mais, au bout de quelques mois, on a conseillé de la libérer sous caution en raison de son état de santé, pour qu’elle puisse poursuivre son traitement hors de prison. Elle souffre de paralysie musculaire et d’épilepsie ; sans suivi médical, sa vie est en danger. C’est pourquoi ses médecins ont décidé qu’elle ne pouvait plus continuer àpurger sa peine.
Nargues Mohammadi n’a jamais rien voulu d’autre que la promotion de la société civile et le suivi des problèmes des droits humains et des femmes.
Il faut aussi noter que Nargues Mohammadi est une mère isolée qui s’occupe seule de ses jumeaux de huit ans Kiana et Ali ; ces deux enfants sont dans une situation très précaire car leur père est absent et qu’ils dépendent uniquement de leur mère.

Considérant tout ce qui précède, nous, Organisation des Femmes Citoyennes, exigeons la libération sans condition de Nargues Mohammadi parce qu’il est évident que militer pour l’égalité et la justice dans la société n’est pas un crime. L’emprisonnement d’une militante comme Nargues Mohammadi est une preuve évidente d’injustice ; c’est une violation patente des droits des citoyens que votre gouvernement s’était engagé àsoutenir. Nous vous demandons donc de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour faire part de votre réaction contre cette injustice et demander la libération de Nargues.

Source en Persan :

http://feministschool.com/spip.php?article7716

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.